MACKENSON DOUCET

MACKENSON DOUCET

MACKENSON DOUCET

Le professeur Mackenson Doucet, Fondateur et Recteur de l’Institut Universitaire de l’Ouest (I.U.O), est un distingué entrepreneur et un leader
innovant dans le domaine de l’Education Supérieure en Haïti.
Sous le leadership du professeur Doucet, l’I.U.O promeut le savoir en offrant aux bacheliers et aux professionnels des opportunités éducationnelles. Suivant le
plan stratégique de l’Institution, divers programmes sont mis en place : Diplôme Universitaire, Diplôme de Licence, Formation Continue Spécialisée, Séminaires de Formation. Ces programmes permettront à chaque catégorie visée d’être productive dans son champ de compétence. En outre, d’autres valeurs cardinales
sont mises en exergue : le sens du service, le sentiment d’appartenance à la communauté, le sens de l’entrepreuneuriat, l’honnêteté et la vérité en toutes
situations.
Le Recteur Mackenson Doucet traîne derrière lui 30 années d’expérience dans le domaine de l’éducation en Haïti et aux Etats-Unis. Il a fait des études en
Sociologie et Anthropologie (1980), en Mathématiques et Physique (1979) à l’Université d’Etat d’Haïti, Faculté d’Ethnologie et Ecole Normale Supérieure
(Division Scientifique) respectivement, nommé par le Ministère de l’Education Nationale comme professeur de Mathématiques au Lycée Marie-Jeanne de Port-au-Prince. Au terme de trois années d’enseignement au Lycée et dans certaines écoles privées de la Capitale, il est parti pour des études avancées aux Etats-Unis. Il a obtenu dans un premier temps une double spécialisation (Dual Major) en Mathématiques Industrielles et Appliquées et Informatique à City University of
New York, City College (1987). Dans un second temps, à la même Université, il décrocha une Maîtrise en Mathématiques, Option Education (1990). Entre-temps, il travaillait comme professeur de Mathématiques après avoir reçu du « Board of Education of the City of New York » la licence d’enseignement. En 1990, il joignit la première équipe de « Teach for America Corps » pour donner sa participation au redressement de l’inégalité éducationnelle existant dans des écoles
de la Ville de New York. En 1993, tandis qu’il complétait ses études doctorales à Polytechnic University of New York, le professeur Mackenson Doucet accepta de faire partie du Conseil de trois membres qui devaient fonder l’Ecole Supérieure d’Infotronique d’Haïti (E.S.I.H). Co-Fondateur de l’E.S.I.H, il occupa
simultanément de 1995 à 2012 les fonctions suivantes : Doyen du Département des Sciences Informatiques, Doyen du Département des Sciences de l’Entreprise (Gestion et Sciences Comptables), Recteur. Ses domaines de compétence : Automates et Langages Formels, Théorie de Compilation, Recherche
Opérationnelle, Calcul I, II, III, Algèbre Linéaire, Equations Différentielles, StatMath. Il a rédigé des fascicules de Math, de Recherche Opérationnelle,
d’Automates et de Compilation à l’usage des étudiants des Universités privées et publiques d’Haïti.

En outre, le professeur Mackenson Doucet a participé à des Séminaires en Martinique, en France, à Santo Domingo, en Espagne sur la Gouvernance
Universitaire, le Cursus Universitaire répondant au standard international, la Norme LMD, dans le cadre des programmes de coopération de certaines
Universités avec l’Agence Universitaire de la Francophonie (A.U.F). Il a également animé des Séminaires sur les Nouvelles Technologies de l’Information
et de la Communication (N.T.I.C).

Le Recteur Mackenson Doucet croit fermement dans l’éducation et la formation académique comme étant des facteurs de mobilité sociale et de développement
individuel. Il met un accent particulier sur l’importance de la gent féminine en termes d’accès à l’Education, et établit à cette fin des Bourses d’Excellence à
l’Institut Universitaire de l’Ouest. En fait, 23% des étudiants de l’I.U.O sont du sexe féminin.

Enfin, le Recteur Mackenson Doucet a pour motto : « L’Education, l’unique chemin de la liberté. » Nombreux sont les étudiants qu’il a aidés à poursuivre des
études pointues dans des champs de spécialisation choisis. Ils sont retournés mettre leurs compétences au service du pays en général et des Universités
haïtiennes en particulier. Cela constitue donc un témoignage vivant de l’engagement du professeur à encadrer ceux qui sont assoiffés de savoir dans un
pays où la formation universitaire constitue une denrée rare.